Jacques E. Pigeon, c.r.

Jacques PigeonAdmis au Barreau du Québec en 1975,  Jacques E. Pigeon a été nommé conseiller de la reine le 29 décembre 1992.  Après avoir exercé sa profession pendant quelques années en pratique privée, il s’est joint au ministère de la Justice le 1er décembre 1981. Entre le 1er décembre 1981 et le 28 août 2009, il a occupé divers postes au sein de ce ministère tous aux Services juridiques ministériels (SJM) du ministère des Transports, sauf pendant une période de deux ans pendant laquelle il a travaillé comme avocat-conseil au contentieux des affaires fiscales. 

Pendant son mandat aux SJM, il a participé comme conseiller juridique à plusieurs grands projets ministériels et gouvernementaux. Ces projets incluent, entre autres,  celui de la déréglementation du secteur des transports relevant de la compétence législative du Parlement du Canada et celui de la commercialisation des installations et des entreprises de transport gérées, directement ou indirectement, par le ministère des Transports. En particulier, il a contribué de façon significative à l’ingénierie contractuelle dans le projet de la cession des aéroports.

Jacques Pigeon a été nommé au poste d’avocat général principal et directeur des SJM le 18 février 2002 et a occupé ce poste jusqu’au 8 décembre 2008. Par la suite, il a travaillé comme avocat général principal et conseiller spécial auprès du ministère des Transports en matière de gouvernance corporative jusqu’au moment de sa retraite du ministère de la Justice le 28 août 2009. 

Depuis le 20 octobre 2009, il est le Vice-président, Affaires juridiques et Secrétaire de la Société des ponts fédéraux Limitée.

Fermer la fenêtre